Nos spécialités

GASTRONOMIE EN DROME

La vallée de la Drôme est une vallée très diversifiée tant au niveau du patrimoine bâti et de l’architecture, que des villages perchés, espaces naturels et de sa gastronomie.

Afin de vous permettre d’appréhender cette richesse économique et gastronomique de la Drôme, plusieurs entreprises agroalimentaires ou commerces, véritables maisons drômoises de l’alimentation, ont le plaisir d’ouvrir leurs portes au public. Dispersées dans le pays de Crest et Saillans, elles attendent votre visite pour vous faire découvrir, leurs produits, leur savoir-faire et leur patrimoine.

 

La Drôme compte 45 spécialités (Pour les voir cliquez sur le lien suivant) :

Site de la Drôme tourisme

 

Dans la vallée de la Drôme et plus précisément dans la région de Crest  et saillans on compte une dizaine de spécialités locales cuisinées ou non  que vous pourrez découvrir et déguster au travers de nos visites guidées :

-          La Défarde

-          La Couve

-          La Clairette

-          La Pangée (biscuit à base d'abricots, amandes,miel)

-          Le Chocolat artisanal

-          Les Plantes, herbes aromatiques et médicinales

-          Les Croquants aux amandes

-          L' Ail

 

 

Nos Visites gourmandes en Vallée de la Drôme seront l'occasion de découvrir les secrets de fabrication et de les déguster en présence des producteurs, dans un cadre convivial.

 

 

Spécialités du Pays de Crest :

 

 

La défarde

> Ingrédients:

 - 2 kg de panse et de tripe d’agneau crues, 10 pieds d’agneau

- 1 kg d’oignons, 14 gousses d’ail,

- 4 tomates, 4 pieds de carottes, 1 gros bouquet garni de céléri

- brin de persil, vert de poireau, thym, laurier

- 50 g de beurre, 50 g de farine

- 1 l de vin blanc, 1 cl de cognac

- 3 clous de girofle, sel et poivre

 

 

> Réalisation :

 

 Laver soigneusement panses et tripes, couper les panses en carrés de 5 cm de côté, les replier sur elles-mêmes en forme de paupiettes, les ficeler avec les boyaux.

Faire blanchir les paupiettes avec les pieds d’agneau, les rafraîchir, flamber et parer les pieds d’agneau.Placer une assiette renversée dans le fond d’une marmite haute; mettre les pieds d’agneau, les paquets de panse, ensuite les oignons entiers et les carottes entières également, les 12 gousses d’ail épluchées avec, en plus, 2 gousses d’ail entières piquées de 3 clous de girofle, le bouquet garni, les 4 tomates coupées en quatre. Mouiller avec le litre de vin blanc et finir avec du bouillon, ou à défaut de l’eau additionnée de deux doses de bouillon acheté dans le commerce. Saler et poivrer légèrement. Porter à ébullition et laisser cuire lentement pendant 5 heures. Renverser tout dans une grande passoire en ayant soin de recueillir le jus de cuisson. Faire réduire cette cuisson de moitié. D’autre part, dans une casserole plus petite, mettre les panses et les pieds d’agneau en enlevant soigneusement tous les os, prélever les oignons et les gousses d’ail que l’on passera au tamis, ajouter cette purée d’oignon et d’ail à la cuisson. Faire un roux avec le beurre et la farine, laisser rissoler lentement jusqu’à ce qu’il prenne une teinte marron. À ce point de cuisson, ajouter une persillade (4 gousses d’ail et une poignée de persil), laisser rissoler, mouiller avec le jus de citron ; faire l’assaisonnement avec sel, poivre, cognac. Verser la sauce sur les paquets et laisser mijoter au moins 1h, servir chaud.

 

 

 

La Couve

> Ingrédients (pour 2 couves de 25 cm de diamètre)

 

- 1,2 kg de farine,

- 4 œufs,

- 360 g de sucre,

- 400 g de beurre,

- 250 g d’écorce d’orange confite et hachée fin ou deux zestes d’oranges.

 

> Réalisation :

 

Dans un récipient, mélanger la farine, les œufs, le sucre et le beurre ainsi que l’écorce d’orange afin d’obtenir une pâte homogène. Une fois la pâte préparée, la séparer en deux parts égales et donner à chacune une forme ronde de 25 cm de diamètre avec une bordure cannelée. Penser à réserver un peu de pâte pour mettre en décoration 8 petits poussins. Dorer deux fois avec de l’œuf battu avec une pointe de miel. Piquer à la fourchette et laisser reposer toute une nuit.Le lendemain, cuire dans un four à 210° pendant 25 min environ. Surveiller la cuisson, elle ne doit pas être trop longue afin que la couve reste moelleuse et ne se dessèche pas.

 

 

 

Spécialités du pays de Saillans


 


 

Les Croquants aux amandes

> Ingrédients :

- 400 g de sucre, 400 g de farine,

- 400 g d’amandes,

- 4 œufs,

- 200 g de beurre

 

 

 

 

 

> Réalisation :

 

Faire fondre le sucre avec un peu d’eau. Ajouter les œufs et le beurre fondu,incorporer les amandes puis la farine. Mélanger doucement mais fermement. La pâte ainsi obtenue doit avoir,après son pétrissage,la consistance d’une pâte à tarte. Ensuite, couper des morceaux de pâte et les rouler en boudins d’un diamètre de 2 à 4 cm environ.Poser sur une plaque de cuisson légèrement graissée et dorer à l’œuf. Mettre à four chaud au moins 30 min à 200°. Trancher immédiatement après la cuisson et laisser refroidir.